Friday June 28th starting at 8:30 a.m.

Dressage phase

Dressage is the harmonized development of the horses’ fitness and physical conformation. Progressive training gives them confidence, a calm attitude, suppleness and enthusiasm for work, resulting in a set of qualities essential for this event: freedom and consistency of gaits, lightness, harmony, smoothness of movement, impulsion and positioning. Through a predetermined course, the competitor’s manoeuvres, precision and control, as well as the condition of his equipment, such as vehicle, harness and clothing are assessed.

Saturday June 29th starting at 10:00 a.m. – $10/vehicle

Marathon phase

This is undoubtedly the most spectacular event of the sport. Its objective is to test the quality and endurance level of the horses, the skills of the competitor and the regularity of pace. In Bromont, the course has a maximum distance of18 km.

The obstacles, called hazards in driving, may be natural or built. When constructed, they must be solid and are often made with fences and lanes the driver has to negotiate with ease. Natural obstacles include trails through the forest, sharp turns, steep climbs and fords.

On the eve of competition, everyone walks the course, which is certified by the officials. That is the occasion for the driver and navigator to plan their strategy to win the event.

Sunday June 30th starting at 10h30 a.m.  – $10/vehicle

Obstacle Driving/Cones phase

This is the last event of the competition since it verifies the condition, obedience, handiness and suppleness of horses following the marathon, as well as the proficiency and skills of the driver.

The driver must weave through a course marked with a series of cones, placed 2 by 2, to make passage difficult. Each cone is topped with a ball, which causes 5 penalty points when toppled.

The maximum speed allowed on the course is 200 metres a minute and each additional second is penalized. A plan of the course is available to competitors 48 hours before the start of the event and opened for a course walk one hour before the start.

Samedi 25 Juin à compter de 10h00 – 10 $/ véhicule

Épreuve du Marathon

Cette épreuve est sans aucun doute la plus spectaculaire de ce sport. Son but est de mettre à l’épreuve le niveau de qualité et d’endurance des chevaux, la compétence du concurrent et la régularité des allures. À Bromont, la longueur maximale est de 18 km.

Les obstacles, nommés hasards en attelage, peuvent être naturels ou non. S’ils sont construits, ils doivent être solides et sont souvent constitués de clôtures et d’allées que le meneur négocie habilement. Les obstacles naturels sont constitués de parcours à travers la forêt, de tournants brusques, de montées raides et de gués.

La veille de la compétition, tous effectuent la reconnaissance du parcours qui est validé par les officiels. C’est à ce moment que le meneur et son navigateur développent la meilleure stratégie qui leur permettra de remporter l’épreuve.

Dimanche 26 Juin à compter de 10h30 – 10 $/ véhicule

Épreuve des cônes

Cette épreuve est effectuée en dernier puisqu’elle permet de vérifier le bon état, l’obéissance, la maniabilité et la souplesse des chevaux après le marathon ainsi que la compétence et la dextérité du meneur.

Le meneur doit emprunter un parcours jalonné d’une série de cônes disposés 2 à 2 de façon à ce que leur passage soit difficile. Chacun de ces cônes est coiffé d’une balle qui, lorsqu’elle est renversée par un concurrent, ajoute 5 points de pénalité.

La vitesse maximale sur ce parcours est de 200 mètres par minute et chaque seconde excédentaire est pénalisée. Un plan du parcours est communiqué aux concurrents au moins 48 heures avant le début de l’épreuve. Le parcours est ouvert pour une reconnaissance à pied au moins une heure avant l’épreuve.